CONCEPT DE L’ÉVÈNEMENT

QU’EST-CE QUE LE SAINTÉ TRAIL URBAIN CŒUR VERT ?

C’est une façon de découvrir la ville autrement. Courir en passant par des endroits insolites et mythiques de la ville. Nous traversons différents quartiers où les coureurs sont encouragés par des animations locales. Nous traversons le musée de la mine et descendons le chevalement de Couriot, nous traversons des parcs de verdure grandioses et méconnus, puis nous rentrons dans le chaudron de Geoffroy-Guichard en courant le long de la pelouse.

Du coureur débutant qui peut s’inscrire sur le 11 km au coureur expert qui pourra certainement se mettre en jambes pour la Sainté-Lyon, tout le monde peut trouver son bonheur.

Nous n’oublions pas les marcheurs qui sont souvent les accompagnants ou la famille des coureurs et nous accueillons chaque année des associations caritatives pouvant promouvoir leur action vers un public de plus de 4000 participants.

LA VILLE DE SAINT-ÉTIENNE ET SON HISTOIRE

Avec 171 057 habitants en 2015, elle est la 14e commune la plus peuplée de France et la 2e commune d’Auvergne-Rhône-Alpes. La métropole Saint-Étienne Métropole constitue en termes de population le 2e regroupement intercommunal régional après la métropole de Grenoble Alpes (la métropole de Lyon, également plus peuplée, n’est pas une intercommunalité) mais devant la métropole Clermont Auvergne Métropole. La commune est aussi au cœur d’une vaste aire urbaine de plus de 515 240 habitants en 2013, la dix-septième de France par sa population, regroupant 117 communes.

Longtemps connue comme étant la ville française « de l’arme, du cycle et du ruban » et un important centre d’extraction houillère, Saint-Étienne est actuellement engagée dans un vaste programme de rénovation urbaine visant à conduire la transition du stade de cité industrielle héritée du xixe siècle à celui de « capitale du design » du xxie siècle. Cette démarche a été reconnue avec l’entrée de Saint-Étienne dans le réseau des villes créatives UNESCO en 2010.

La commune est située au centre du bassin houiller de la Loire dont l’étude systématique a conduit à la définition d’un étage géologique dit « Stéphanien », correspondant à la fin du Carbonifère.

Après Madrid et Sofia, Saint-Étienne est l’une des plus grandes villes d’altitude d’Europe (env. 170 000 hab. à plus de 480 m d’altitude). La ville est très vallonnée et la tradition locale lui attribue sept collines comme Rome, Nîmes, Besançon, Lisbonne, Yaoundé et Bergen.

Le territoire communal est traversé par la ligne de partage des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée.

Les quartiers ouest de la ville sont situés sur le méridien de Bruxelles : celui-ci passe par les quartiers de Bel-Air, Côte-Chaude et Michon.

HISTORIQUE